Actualités

  • LE MPDAT FAIT L’ETAT DE L’AIDE AU DEVELO...

    mercredi 16 juillet 2014 08:08
  • RAPPORT-BILAN DE MISE EN ŒUVRE DE LA SCA...

    mercredi 16 juillet 2014 08:02
  • ALLEMAGNE-TOGO : UNE ENVELOPPE ADDITIONN...

    mercredi 16 juillet 2014 07:55
  • LES CADRES DU MPDAT A L’ECOLE DE LA GEST...

    mercredi 16 juillet 2014 07:43

Plus d'articles

Previous Next
LE SITE DU MPDAT, www.plan.gouv.tg DE NOUVEAU OPERATIONNEL mardi 19 novembre 2013 15:32
Le site web du MPDAT,...
LE MINISTRE SEMODJI A LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE L’UEMOA A ABIDJAN mardi 19 novembre 2013 15:29
La première session ordinaire 2013 du...
JIF : LES FEMMES DU MPDAT HONOREES A TRAVERS UNE RENCONTRE D’ECHANGES AVEC LE MINISTRE SEMODJI mardi 19 novembre 2013 15:26
Le Ministre Mawussi Djossou SEMODJI a...
LA PREMIERE SESSION DU CNPPD TENUE A LOME SOUS LA PRESIDENCE DU PREMIER MINISTRE AHOOMEY –ZUNU mardi 19 novembre 2013 14:54
Lomé, le 11 Janvier 2013, le Premier...
LANCEMENT DES CONSULTATIONS NATIONALES DE L’AGENDA POST 2015 SUR LES OMD mardi 19 novembre 2013 14:50
Le Ministre Mawussi Djossou SEMODJI a...

on mercredi 16 juillet 2014 08:08.

Un séminaire de présentation de l’état des lieux de l’aide publique au développement au Togo et de lancement des consultations nationales sur la stratégie de mobilisation des ressources s’est tenu le 26 juin dernier dans la salle CEDEAO du CASEF à Lomé.

L’objet de cette rencontre est de présenter le projet d’état des lieux de la gestion et de la coordination de l’aide au Togo après la table ronde des bailleurs en 2008 à Bruxelles et d’initier une première discussion sur la stratégie de mobilisation des ressources. C’était en présence des membres du Gouvernement, les Partenaires Techniques et Financiers, les cadres et experts de l’administration publique ainsi que les Représentants de la société civile et du secteur privé.

Ouvrant les travaux de cet atelier, le Ministre de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, Mawussi Djossou SEMODJI, a indiqué que l’une des manifestations les plus palpables et tangibles de la reprise de la coopération est la tenue de la conférence de Bruxelles en septembre 2008 pour remobiliser les ressources externes de l’ensemble des partenaires en vue de la reconstruction du pays. « Dans l’ensemble, il faut reconnaître que la conférence de 2008 a généré des résultats encourageants. En effet, l’aide au développement au Togo a augmenté d’environ 79% de 2008 à 2012 ; elle a fourni un appui substantiel au Togo pour l’équilibre de ses comptes publics, réduisant le service de la dette de plus de 97%. La plupart des partenaires ont également respecté les engagements pris il y a cinq ans, en alignant leur financement sur les priorités du Gouvernement dans la réalisation et la construction d’infrastructures essentielles et en soutenant les secteurs prioritaires tels que la santé, l’éducation et l’agriculture ». Il a ajouté que les défis en matière de mobilisation des ressources restent importants et nécessitent que l’on aille au-delà des résultats enregistrés jusque-là.

Auparavant le Chargé d’affaires de la Délégation de l’Union Européenne au Togo Guido CARARA et la Représentante Résidente du PNUD au Togo Khardiata Lo N’DIAYE ont indiqué qu’il est important que les différentes réformes engagées par le Gouvernement aboutissent dans des délais appropriés afin d’améliorer les grands indicateurs du Togo liés à la gouvernance, à l’efficacité, à la gestion des finances publiques et au climat des affaires. M. CARARA a particulièrement indiqué que son institution s’engage à œuvrer aux côtés du Togo pour qu’il réussisse son pari en faveur de la lutte contre la pauvreté, du développement, de l’approfondissement démocratique et de la justice sociale.

 

on mercredi 16 juillet 2014 08:02.

Les différents acteurs impliqués dans la mise en œuvre de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE) ont validé le 18 juin dernier le rapport-bilan de la première année de mise en œuvre de ladite stratégie. C’est à l’issue d’un atelier national de validation de deux jours ayant regroupé les représentants des Institutions de la République et des partenaires techniques et financiers ainsi que les représentants des différents départements ministériels et les membres de la société civile et du secteur privé.

Les travaux ont été ouverts par le Ministre de la Planification du Développement et de l’Aménagement du Territoire, Mawussi Djossou SEMODJI en présence du Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Togo, Nicolas BERLANGA-MARTINEZ et la Représentante Résidente du PNUD au Togo, Khardiata Lo N’DIAYE.

Dans son intervention de circonstance, le Ministre s’est réjoui tout d’abord des résultats positifs de la mise en œuvre de la SCAPE avant de souligner l’importance de renforcer l’efficacité et l’efficience des actions de développement. « L’évaluation de la mise en œuvre de la SCAPE en 2013 montre des avancées significatives à l’actif des différents acteurs de développement. Toutefois, il nous faut reconnaître que des goulots d’étranglement persistent et limitent la portée des résultats. C’est pourquoi nous devons avec un recul objectif identifier avec précision les mesures à prendre pour lever progressivement ces contraintes. » Il a exhorté les uns et les autres à rester toujours mobilisés pour aller de l’avant dans la quête commune de consolider les bases pour l’émergence future du Togo.

Auparavant, le Secrétaire Technique du DSRP, Paul Koubalékota KAMAGA, dans son mot de bienvenue, a exprimé la gratitude de son institution aux membres des comités sectoriels pour la tenue de leurs deuxièmes sessions de l’année 2014, consacrées essentiellement à la validation des recommandations sectorielles de la mise ne œuvre de la SCAPE en 2013 et à leurs programmes d’actions prioritaires sectoriels actualisés.

Il faut dire que le rapport-bilan de la mise en œuvre de la SCAPE pour l’année 2013, élaboré à partir de cinq rapports intermédiaires, a été une occasion pour les différents acteurs d’analyser les capacités de mise ne œuvre de la stratégie et de faire des recommandations à l’endroit des acteurs de développement. Cette validation balise la voie pour la revue annuelle conjointe par le Conseil National de Pilotage des Politiques de Développement (CNPPD) regroupant le Gouvernement et les partenaires au développement du Togo sous l’égide du Premier Ministre.

 

Le Ministre

M.Mawussi Djossou SEMODJI

Biographie

FacebookTwitterLinkedinRSS Feed

Newsletter

Partenaires

PNUD

BAD

Union Européenne

GIZ

UNFPA